L’extreme compétition de l’ironman

L’extrême compétition de l’ironman

Peut-être que certains se demandent ce qu’est l’ironman. Il s’agit tout simplement d’une forme de triathlon. L’ironman consiste en tout et pour tout à faire exactement 3,8km à la nage, puis directement 42km de course à pied pour enfin terminer par 180km de course à vélo.

ironman.jpg

Et tout ceci doit être effectué en non-stop. C’est en effet un spectacle très passionnant mais surtout extraordinaire car les ironmen ou hommes de fer, qui effectuent ce sport sont capable de cumuler trois disciplines de longues distances et de longue haleine sans avoir le droit de s’arrêter. Cette forme de triathlon dure en général huit heures et peut être considéré par certains comme un sport exagéré ou incongru. Malgré tout, les athlètes qui affrontent l’ironman doivent  tout de même être reconnus pour leur capacité.

Ironman, une forme de triathlon

Ironman est un concept qui a été conçu en 1977 par un commandant de la Navy nommé John Collins. Il a donc décidé de réunir ces trois disciplines à savoir la natation, la course à pied et la course à vélo  en un seul sport, ce qui forme un triathlon. Néanmoins, il a modifié les distances en les rallongeant.

triathlon.jpg

Ce premier triathlon nommé ironman s’est déroulé a Hawaï. Ironman est également accessible à la gente féminine, et sont appelées ironwomen.

Un sport dominé par les américains

Les sportifs américains ont, jusqu’aux années 1990, dominé l’ironman. En tout et pour tout, les américains ont gagné jusqu’à six fois ce triathlon extrême. Il faut avouer que ce n’est pas tout le monde qui est capable de remporter ni même de courir ce triathlon. Les américains sont physiquement capables d’affronter ces défis. Récemment, une américaine a remporté l’ironman, ce qui prouve encore une fois que ce sport a majoritairement été remporté que par des américains.